MOT DU MAIRE - NOVEMBRE 2007

Environnement, Prise de Conscience

Les scientifiques n'ont jamais établi de rapport aussi alarmant qu'actuellement sur l'état de santé de l'environnement mondial. La nature se porte mal; il est donc difficile de rester insensible, voire inactif, et ce quel que soit notre échelle d'action. C'est pourquoi aussi petit et rural que peut être notre village, il nous appartient de le préserver du mal; d'être vigilants et de montrer notre préoccupation environnementale.
De même, une grande partie de l'eau potable de notre syndicat provient de la zone de captage située entre la plaine agricole et les marais de la Souche. Inutile de préciser que nous devons œuvrer pour le maintien d'un environnement correct afin de protéger la source de ce bien inestimable.
Quel que soit notre niveau de compétence et d'action, nous devons tous agir pour la sauvegarde de l'environnement, de notre cadre de vie encore bien agréable aujourd'hui.
Nous devons prendre conscience et faire prendre conscience autour de nous de la nécessité de faire des efforts afin d'inverser l'orientation actuelle qui conduit à une dégradation lente et progressive de notre environnement.
Pour lutter contre les pollutions de toutes sortes, les Associations et Collectivités ont désormais plus de chances d'aboutir à une décision de justice qui aille dans le sens de la protection de l'environnement(document que j'ai mis dans les boîtes à lettres, émanant d'un journal des Côtes d'Armor relatant une décision du Tribunal Administratif de Rennes).
Je vous le certifie, nous irons jusqu'au bout pour défendre notre village, même au Tribunal Administratif. Avec le Conseil Municipal, nous mettons tout en œuvre pour préserver un des plus beaux villages du Laonnois.

LA RUMEUR! C'EST COMME LE LISIER

Rappelons qu'aucun accord n'a été donné par le Maire et le conseil municipal pour la construction de la porcherie qui fait l'objet d'une demande de la SAS de FAY.
Le permis de construire a fait l'objet d'un avis défavorable et ne pourra faire l'objet d'une décision définitive que par Mr le PREFET.
L'avis de Mr le commissaire enquêteur surprend l'ensemble de la population de Gizy au vu d'un dossier, objet de l'enquête publique, miné de contestations ( cela n'est pas une rumeur mais une réalité).
Nous n'avons tous qu'un seul but: Empêcher l'implantation d'une porcherie que je qualifierais de « Camp de Concentration d'Animaux ».

 

Claude PHILIPPOT