MOT DU MAIRE - MAI 2005

Les Communes comme les autres collectivités (Département, Région) doivent faire face à des nouvelles charges et à la hausse des prix en général. Cependant, compte-tenu de l’excellent report de l’année 2004 et de la bonne santé de nos finances, le Conseil Municipal a décidé, à l’unanimité de ne pas augmenter les impôts en 2005.

Il n’a pas pour autant négligé les investissements puisque des gros travaux ont été décidés, à savoir : travaux de drainage Rue de la Poste près du passage à niveau et Route Nationale, la réfection complète de la couverture de plusieurs bâtiments Communaux et divers travaux d’amélioration du cadre bâti de nos écoles.

En 2004, l’adhésion de notre Commune au Syndicat Intercommunal de l’Assainissement du Nord (SIAN) nous permet d’envisager avec sérénité la réalisation de l’assainissement collectif sans recourir à l’emprunt, l’investissement étant entièrement réalisé par le Syndicat.

D’autre part, les études concernant l’entrée de la ville et la Carte Communale sont achevées et nous devrions obtenir la concrétisation de ces travaux au cours de l’année 2005.

L’entretien des rues, des chemins et l’embellissement sera poursuivi afin de conserver cette image de village accueillant et convivial que nous envient beaucoup de nos voisins.
Compte tenu de l’état de sécheresse et de l’éventuel arrêté de Monsieur le Préfet concernant des restrictions d’eau, nous sommes contraints de réduire le nombre de fleurs.

Contenter les uns et les autres, rassurer, écouter, expliquer les projets, défendre les droits et exiger les devoirs de tous, accepter les critiques et aller de l’avant, telles sont les principales occupations du Maire. Il n’oublie pas les hommes qui nous quittent trop tôt ; Jean-Paul PICART et Christian LARZILLIERE ainsi que toutes les personnes que nous avons bien connues et appréciées. Le Conseil Municipal se joint à moi pour exprimer sa tristesse et adresser ses sincères condoléances à toutes ces familles si durement éprouvées.

 

Claude PHILIPPOT